Accueil > Les équipes > Biologie Structurale des interrupteurs et moteurs moléculaires (J. Ménétrey)
Biologie Structurale des interrupteurs et moteurs moléculaires

 

Responsable : Julie Ménétrey Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Mots Clés : Petites protéines G, Arf, Moteurs moléculaires, Kinésines, Signalisation, Trafic intracellulaire, Cytosquelette, Cancer, maladies neuro-dégénératives, Biologie structurale, Biophysique, Cristallographie, Changements conformationnels, Interactions protéine-protéine.

 

Thématique

La compréhension des mécanismes moléculaires qui sont à la base du fonctionnement des protéines motive nos travaux de recherche. Nous avons choisi d’étudier ces mécanismes à l’échelle de la molécule et pour ce faire nous utilisons différentes approches biophysiques et structurales dont la cristallographie qui permet de visualiser la structure tridimensionnelle de ces protéines à la résolution atomique. Nous privilégions l’étude de ces protéines en complexe avec leurs partenaires cellulaires pour décrire directement les interactions à l’origine de leurs fonctions et de leurs modes de reconnaissance. Notre intérêt se porte sur des protéines impliquées dans des pathologies humaines et ayant un intérêt pour le développement d’outils moléculaires.
Parmi ces protéines, les interrupteurs et les moteurs moléculaires ont plus particulièrement attiré notre attention. Ces protéines sont intéressantes à plus d’un titre, elles contribuent à presque chaque aspect de la physiologie cellulaire, telle que la division cellulaire, la transduction du signal, le transport intracellulaire, le réarrangement du cytosquelette ou le maintien dynamique de la cellule. Leurs importances au sein de la cellule sont de plus mises en évidence par le fait qu’elles sont responsables de différentes pathologies humaines, dont le cancer et les maladies neuro-dégénératives. D’un point de vue structural, ces protéines sont tout à fait intrigantes. Les interrupteurs moléculaires et plus particulièrement les petites protéines G, de même que les moteurs moléculaires sont capables de reconnaître un grand nombre de partenaires cellulaires différents en nature et en structure et d’être distingués les unes des autres par ces derniers. Décrire les bases structurales et les mécanismes moléculaires mis en place par ces protéines pour reconnaître leurs partenaires et mieux comprendre le rôle de ces interactions dans la cellule font l’objet de nos travaux qui portent sur les thèmes suivants :

Bases structurales du recrutement de protéines cargos par les Kinésines.

Etude structure/fonction des petites protéines G de la famille Arf.


Techniques

  • Clonage, surexpression et purification de protéines recombinantes (E. coli)
  • Cristallisation et cristallographie aux rayons X des protéines
  • Biochimie et biophysique des protéines et de leurs interactions
  • Bioinformatique et Modélisation moléculaire


Financements

ARC

Cancéropole

La ligue contre le cancer

FRM (Fondation pour la Recherche Médicale)

 


Collaborations

  • Frederique Saudou (Institut Curie, Orsay)
  • Philippe Chavrier (UMR144, Institut Curie, Paris, France)
  • Julie Donaldson (Laboratory of Cell Biology NHLBI, NIH, Bethesda,USA)
  • Michel Franco (IPMC, Valbonne)
  • Sophie Zinn-Justin (CEA, Saclay)
  • Patrick England (Institut Pasteur, Paris)
 

Recherche

Actualité

A la Une

1st International Meeting - Building The Cell - 24th-26th September 2014
Lire la suite >
Année internationale de la cristallographie: des équipes du LEBS à la une  
Lire la suite >
Roman Gorelik, lauréat du prix Hélène Stark de la Fondation ARC
Lire la suite >
Irène Dang, lauréate de la bourse L'Oréal ...
Lire la suite >
Les archives de "A la Une"
Lire la suite >

Séminaires et Thèses